TRIBUNE. Le confinement constitue un remède pire que le mal pour la société française

A nouveau une tribune, dont des scientifiques et des professionnels de santé, alertant le 29 octobre 2020 sur les dérives incessantes de la politique sanitaire.

regards.fr – TRIBUNE. Le confinement constitue un remède pire que le mal pour la société française
Temps de lecture: 7-9 minutes.


C’est un secret de polichinelle : le reconfinement était envisagé depuis l’été dernier.

Tribune pour regard.fr

[…] il est également faux de dire que nous ferions simplement comme tous nos voisins européens. À ce jour, seuls l’Irlande et le Pays de Galles ont reconfiné la totalité de leur population.

Tribune pour regard.fr

Au final, moins de 1% de la population est donc « à risque » et c’est uniquement elle qu’il faut protéger.

Tribune pour regard.fr

En d’autres termes, depuis le 1er septembre, sur cet énorme échantillon de la population de 7,6 millions, la probabilité moyenne pour un individu lambda (sans distinction d’âge ou de comorbidité) de ne pas être hospitalisé est de 99,5% et celle de ne pas être admis en réanimation est de 99,91%.

Tribune pour regard.fr

[…] toute personne entrant à l’hôpital porteuse d’une trace du Covid est comptée comme un « hospitalisé Covid » même si elle vient en réalité pour son cancer ou son hypertension. Et c’est la même chose si elle entre en réanimation ou si elle décède.

Tribune pour regard.fr

[…] si les chiffres de l’hospitalisation et de la réanimation augmentent bel et bien, cela n’a rien d’exceptionnel : c’est au contraire ce qui se produit chaque année à la même époque (automne-hiver) mais que l’on fait semblant d’avoir oublié.

Tribune pour regard.fr

Qu’est-ce qu’une démocratie où tout ceci s’impose par la peur et la culpabilisation, voire la censure et la mise en accusation de quiconque refuse d’y céder ?

Tribune pour regard.fr

Related Posts

One thought on “TRIBUNE. Le confinement constitue un remède pire que le mal pour la société française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *