Mars 2020 : la date où l’industrie pharmaceutique aura définitivement supplanté la médecine…

Une tribune très intéressante de Jean-Dominique Michel pour FranceSoir, le 3 août 2020, qui revient sur les premiers scandales de la crise du covid.

FranceSoir – Mars 2020 : la date où l’industrie pharmaceutique aura définitivement supplanté la médecine…
Temps de lecture: 17-20 minutes.


les pays ayant connu les plus forts taux de mortalité sont ceux qui ont confiné le plus strictement.

Jean-Dominique Michel pour FranceSoir

Seuls prospèrent de manière presque obscène en ces temps tragiques les GAFAM et les sociétés pharmaceutiques !

Jean-Dominique Michel pour FranceSoir

Ces industries (et donc les autorités qu’elles ont sous leur influence) n’ont depuis longtemps plus la santé de la population comme priorité mais les perspectives de profit qu’elles peuvent tirer de ses problèmes de santé.

Jean-Dominique Michel pour FranceSoir

Comprenons-nous bien : l’état de corruption systémique rappelé plus haut est tel qu’une compagnie pharmaceutique peut en effet, sans raison médicale ou pharmacologique valable, obtenir qu’une ministre change le classement d’un médicament au moment même où il peut s’avérer salvateur !

Jean-Dominique Michel pour FranceSoir

alors que les premiers essais cliniques à travers le monde commençaient à suggérer fortement l’efficacité de l’hydroxychloroquine (en combinaison avec l’azithromycine) en début d’infection, la plupart des gouvernements occidentaux dont la France interdirent sa prescription aux médecins libéraux.

Jean-Dominique Michel pour FranceSoir

Médecins et patients se seront retrouvés pieds et poings liés, trahis par leurs gouvernements, dans ce sombre moment qui restera dans l’histoire comme celui où l’industrie pharmaceutique et la corruption systémique qu’elle déploie auront définitivement supplanté la médecine.

Jean-Dominique Michel pour FranceSoir

Related Posts

One thought on “Mars 2020 : la date où l’industrie pharmaceutique aura définitivement supplanté la médecine…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *