Hold-Up, le documentaire choc. Informations complémentaires. (4e partie)

Faisant suite à la première, seconde et troisième vérification d’informations suite à la sortie du documentaire Hold-Up. Une nouvelle fournée d’informations vérifiées.

  • Nos anciens interdit d’hospitalisation pendant le confinement ?

Le sujet à fait polémique durant le mois de juillet, les patients présentant d’avantage de chance de survie auraient été priorisés.

Un article de BFM revient sur la problématique.
Coronavirus: des personnes âgées ont-elles été écartées des hôpitaux lors du pic de l’épidémie?

Quand à l’affirmation que “le nombre de mort à explosé dans les EHPAD”, on se refera à cet article, De l’usage du Rivotril et la polémique de l’euthanasie des personnes âgées.


  • Les personnes âgées confinées avant les autres, sans visites, enfermés dans leur chambres ?

Ça ressemble à une dystopie, et pourtant c’est bien ce qui s’est produit.

Les personnes âgées en EHPAD ont été privée de toute visite dès le 11 mars (source).

Le 28 mars, Olivier Véran déclara “Je demanderai aux établissements de type Ehpad de se préparer à aller vers un isolement individuel de chaque résident dans les chambres” (source).
Toutefois, tout les EHPAD ne se sont pas soumis à la règle manifestement (source).


  • L’état d’urgence était déjà dans la constitution et aurait du être utilisé à la place de l’état d’urgence sanitaire ?

Ainsi que l’explique Valérie Bugault, la loi sur l’état d’urgence existait déjà dans la constitution française, c’est l’article 16.
Article 16 de la constitution du 4 octobre 1958.

Pourtant, le gouvernement, plutôt que de déclarer l’état d’urgence en vertu de cet article 16, à créé une nouvelle loi, la LOI n° 2020-290 du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19.

Je ne suis pas juriste, mais lorsque Valérie Bugault dit “nous sommes passés à un état de non-droit évident”, je pense qu’on peut le comprendre par ces différences dans ces 2 lois:

Article 16 constitutionÉtat d’urgence sanitaire covid
Déclaré après consultation du Premier ministre, des Présidents des Assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel.Déclaré par décret en conseil des ministres.
Le Conseil constitutionnel est consulté (au) sujet (des mesures).L’Assemblée nationale et le Sénat sont informés des mesures prises
Après trente jours d’exercice des pouvoirs exceptionnels, le Conseil constitutionnel peut être saisi par le Président de l’Assemblée nationale, le Président du Sénat, soixante députés ou soixante sénateurs, aux fins d’examiner si les conditions énoncées au premier alinéa demeurent réunies.La prorogation de l’état d’urgence sanitaire au delà d’un mois ne peut être autorisée que par la loi, après avis du comité de scientifiques.

Sans doute de nombreux détails m’échappent, mais à la lecture de ces 2 lois, l’une permet au président de prendre des décisions rapides, dans le respect de la constitution, après consultation du conseil constitutionnel.
L’autre permet au président de prendre des décisions, avec l’accord seul de ses ministres, et d’en informer seulement le gouvernement.

De mon point de vue, en effet, cette loi donne les pleins pouvoirs, sans garde-fou, au président de la république.

Mais ne faites pas confiance à mon avis profane, lisez ces lois et faites vous votre avis.

Vous pouvez également en lire d’avantage sur la question avec ces 3 articles:

TRIBUNE. Covid-19 : Jean-Luc Mélenchon alerte contre “les débordements du pouvoir solitaire”

“Le gouvernement ne s’en cache pas, et on s’attend en janvier à discuter un texte qui sera de faire rentrer définitivement l’état d’urgence sanitaire dans le droit commun.”

«Vers une urgence sanitaire sans fin et sans contrôle ?»


  • La fondation Rockefeller faisaient des prévisions sur une épidémie mondiale en 2010 ?
Pour les articles qui ne sont pas en français, vous pouvez utiliser DeepL pour traduire le texte en français.

Le document en question est encore disponible sur internet, mais plus, semble-t-il sur le site de la fondation. On le retrouve depuis la WayBack Machine. La partie montrée dans le documentaire est la page 18.

Il y est bien question d’une pandémie, en 2012 toutefois et en provenance des oies sauvages. Ce genre de prévision sur une pandémie mondiale n’est toutefois pas l’apanage de la fondation Rockefeller.

Il peut toutefois être surprenant de lire (en page suivante) que le confinement, le port du masque et la prise de température étaient déjà cités.
Ainsi que des décisions “autoritaires” des gouvernements, qui se seraient intensifiées avec le temps. Et auraient même perduré après la fin de l’épidémie.

On peut même lire que les citoyens ont acceptés volontairement ces mesures en échanges de plus de sécurité et de stabilité. (Vraiment ce document daté de 10 ans est à lire ! Une telle clairvoyance est inquiétante.)

Je m’efforce de vous épargner habituellement mon avis, mais venant tout juste de terminer une nouvelle lecture de 1984, il m’est difficile de ne pas y voir un parallèle évident ! Mon seul soulagement est que dans cette version plus récente de l’histoire, ça se finit (page 21) par un peuple qui se révolte contre son oppresseur.

  • En 2010, les virus du monde animal se transmettent difficilement aux autres êtres humains.

Mon objectif ici étant de sourcer les affirmations, pas de défendre ce documentaire, je ne peux que confirmer ce que des journaux ont déjà considérés comme faux.

Je n’ai trouvé aucune source corroborant le fait que les virus du monde animal se transmettent difficilement aux autres êtres humains. Bien au contraire.

On peut trouver ce document, daté de 2015, qui liste les maladies, pas seulement des virus toutefois, qui proviennent de l’animal. Des zoonoses.
Les zoonoses (tableaux synthétiques: animaux réservoirs de pathogènes et modes de transmission)

Certains virus listés ne laissent guère de place au doute, Grippe, Tuberculose, Peste pour ceux qui semblent évident.

En revanche ces virus, bien connus également, ne sont pas contagieux.
Fièvre jaune, Rage, Hépatite E, MERS, Maladie de Lyme.

Je n’ai pas vérifié la liste entière de virus dans ce tableau, mais finalement, après vérification de ces virus bien connus, je n’affirmerais pas que les virus se transmettent difficilement, mais l’affirmation inverse serait tout aussi fausse !

Après d’autres recherches, je note que les 3 virus hautement contagieux que j’ai cité sont tout 3 de vieux virus dont les origines remontent loin dans notre histoire. -2500 pour la grippe, -3000 pour la tuberculose et 6e siècle pour la peste (1er cas reconnu, mais le virus est plus ancien).
J’ignore à quel point nous sommes en mesure d’affirmer que ces virus n’ont pas mutés et sont réellement d’origine animale…

Suite à ces derniers recherches, je ne suis plus en mesure d’affirmer que les virus issus du monde animal se propage facilement entre êtres humains !


  • Des enfants indiens handicapés après des vaccinations ?

Tout d’abord, Bob Kennedy (Robert Francis Kennedy de son vrai nom) était le père de Robert Francis Kennedy Jr. qui est lui avocat et qui est présenté dans le documentaire. Une petite coquille, le père étant décédé le 6 juin 1968.

L’allégation de 400 000 enfants indiens handicapés est expliquée sur son propre site, Children’s Health Defense. Une traduction française est disponible sur medias-presse.info.
La version française n’a toutefois pas tout les liens qui servent de source aux affirmations de l’article. Je ne saurais donc que conseiller la version originale en anglais.

La problématique des enfants handicapés est liée à cet article de 2018.
Correlation between Non-Polio Acute Flaccid Paralysis Rates with Pulse Polio Frequency in India.

Pour aider à la compréhension de ce dernier, il faut comprendre les principaux sigles utilisés.
OPV = Oral Poliovirus Vaccines / Vaccin anti-polio oral
NPAFP = Non-Polio Acute flaccid Paralysis / Comprendre les symptômes caractéristiques de la polio, sans la polio.


  • Jacques Attali évoquait une pandémie incontrôlable en 2009 ?

Plus précisément, il réagissait, en mai 2009, à l’épidémie de grippe H1N1 qui avait démarré 1 mois plus tôt.
L’Express – Changer, par précaution

Il évoque, voir semble espérer, une pandémie mondiale qui mettrait à mal l’économie et la politique mondiale. Le but, non dissimulé, serait de “mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial“.
Il n’est pas question ici de Great Reset, mais c’est déjà très ressemblant.


  • Une loi pour le confinement était en préparation depuis le 5 décembre 2019 ?

L’article de loi est disponible sur le site du sénat, Proposition de loi relative à la sécurité sanitaire et date effectivement du 5 décembre 2019.

La loi concerne en effet des “personnes non malades“, mais ne permet pas de confiner plus de 7 jours, renouvelable une fois et concernait que des personnes ciblées.

Il est toutefois légitime de s’interroger sur la multiplicité des éléments qui semble anticiper une pandémie mondiale non prévue ! D’autant que cette loi était en préparation 4 mois auparavant (source).


Il y a encore beaucoup de choses à vérifier. J’ai du pain sur la planche… Affaire à suivre…
Le 5e article est disponible ici: Hold-Up, le documentaire choc. Informations complémentaires. (5e partie)

Related Posts

4 thoughts on “Hold-Up, le documentaire choc. Informations complémentaires. (4e partie)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *