Covid-19 Mortalité : Une question de vulnérabilité parmi les nations confrontées à des marges d’adaptation limitées

Une publication scientifique récente s’intéresse aux causes de mortalité du covid à travers le monde et pointe l’inefficacité des mesures de restrictions et de confinements.

Frontiers – Covid-19 Mortality: A Matter of Vulnerability Among Nations Facing Limited Margins of Adaptation
Temps de lecture: 35-44 minutes.

La publication n’étant pas aisée à lire, et longue, pour qui n’est pas scientifique, il est intéressant de lire surtout la section Main Findings qui résume très bien les conclusions de l’étude.

Le Pr Toussaint, co-auteur de l’étude, s’est exprimé sur SudRadio à ce sujet.

Youtube – Pr Toussaint – “Notre étude montre que le confinement n’a aucun impact sur la mortalité”
18 minutes.


This analysis shows that higher Covid-19 mortality rates are mostly found in countries experiencing higher life expectancies and showing a recent slowdown of this progression.

Cette analyse montre que les taux de mortalité plus élevés de Covid-19 se retrouvent surtout dans les pays où l’espérance de vie est plus élevée et où l’on observe un ralentissement récent de cette progression.

Publication scientifique sur Frontiers

This is consistent with the hypothesis of an optimal human development niche, that has aggregated favorable health, demographic, environment, and economic parameters. However, though previously positive, they now expose populations to higher vulnerabilities to both infectious (Covid-19) or physical constraints (heat waves).

Ceci est cohérent avec l’hypothèse d’un créneau de développement humain optimal, qui a agrégé des paramètres favorables en matière de santé, de démographie, d’environnement et d’économie. Cependant, bien qu’elles aient été auparavant positives, elles exposent désormais les populations à des vulnérabilités plus importantes à des contraintes infectieuses (Covid-19) ou physiques (vagues de chaleur).

Publication scientifique sur Frontiers

Regarding government’s actions (i, containment and stringency index), no association was found with the outcome, suggesting that the other studied factors were more important in the Covid-19 mortality than political measures implemented to fight the virus

En ce qui concerne les actions du gouvernement (i, indice de confinement et de rigueur), aucune association n’a été trouvée avec le résultat, ce qui suggère que les autres facteurs étudiés étaient plus importants dans la mortalité de Covid-19 que les mesures politiques mises en œuvre pour lutter contre le virus

Publication scientifique sur Frontiers

Resulting from both biological and social processes, the decline in health and physical strength and the increasing disabilities particularly affect old people, bringing them closer to vulnerability thresholds. The highest proportions of elderly people are observed in countries with higher life expectancy. Such nations may suffer from higher mortality levels when new aggressors appear.

Résultant de processus biologiques et sociaux, le déclin de la santé et de la force physique ainsi que l’augmentation des handicaps touchent particulièrement les personnes âgées, les rapprochant ainsi des seuils de vulnérabilité. Les plus fortes proportions de personnes âgées sont observées dans les pays où l’espérance de vie est plus élevée. Ces nations peuvent souffrir de niveaux de mortalité plus élevés lorsque de nouveaux agresseurs apparaissent.

Publication scientifique sur Frontiers

Covid-19 has prompted a wide range of responses from governments around the world, yet the contagion and mortality curves are very homologous among countries. This is reinforced by our findings regarding the lack of any association with the government’s actions taken during the pandemic. In that sense, the determining demographic, health, development, and environment factors seem much more important to anticipate the lethal consequences of the Covid-19 than government’s actions, especially when such actions are led by political goals more than by sanitary ones.

Le Covid-19 a suscité un large éventail de réponses de la part des gouvernements du monde entier, mais les courbes de contagion et de mortalité sont très homologues d’un pays à l’autre. Cela est renforcé par nos conclusions concernant l’absence de toute association avec les mesures prises par le gouvernement durant la pandémie. En ce sens, les facteurs déterminants de la démographie, de la santé, du développement et de l’environnement semblent beaucoup plus importants pour anticiper les conséquences mortelles du Covid-19 que les actions du gouvernement, surtout lorsque ces actions sont menées par des objectifs politiques plutôt que sanitaires.

Publication scientifique sur Frontiers

Related Posts

One thought on “Covid-19 Mortalité : Une question de vulnérabilité parmi les nations confrontées à des marges d’adaptation limitées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.