Covid-19: politicisation, “corruption,” and suppression of science

Critique argumentée du rédacteur en chef du British Medical Journal (The BMJ), Kamran Abbasi, le 13 novembre, à propos de la corruption qui entache la gestion de la crise du covid.

Pour les articles qui ne sont pas en français, vous pouvez utiliser DeepL pour traduire le texte en français.

theBMJ – Covid-19: politicisation, “corruption,” and suppression of science
Temps de lecture: 7-9 minutes.


Science is being suppressed for political and financial gain. Covid-19 has unleashed state corruption on a grand scale, and it is harmful to public health.

La science est supprimée pour des raisons politiques et financières. Covid-19 a déclenché la corruption de l’État à grande échelle, et elle est nuisible à la santé publique.

Kamran Abbasi

Globally, people, policies, and procurement are being corrupted by political and commercial agendas.

À l’échelle mondiale, les personnes, les politiques et les marchés publics sont corrompus par des programmes politiques et commerciaux.

Kamran Abbasi

The stakes are high for politicians, scientific advisers, and government appointees. Their careers and bank balances may hinge on the decisions that they make. But they have a higher responsibility and duty to the public.

Les enjeux sont importants pour les hommes politiques, les conseillers scientifiques et les personnes nommées par le gouvernement. Leur carrière et leur solde bancaire peuvent dépendre des décisions qu’ils prennent. Mais ils ont une responsabilité et un devoir plus importants envers le public.

Kamran Abbasi

Politicisation of science was enthusiastically deployed by some of history’s worst autocrats and dictators, and it is now regrettably commonplace in democracies. The medical-political complex tends towards suppression of science to aggrandise and enrich those in power. And, as the powerful become more successful, richer, and further intoxicated with power, the inconvenient truths of science are suppressed. When good science is suppressed, people die.

La politisation de la science a été déployée avec enthousiasme par certains des pires autocrates et dictateurs de l’histoire, et elle est maintenant malheureusement monnaie courante dans les démocraties. Le complexe politico-médical tend à supprimer la science pour glorifier et enrichir ceux qui sont au pouvoir. Et, à mesure que les puissants deviennent plus prospères, plus riches et plus intoxiqués par le pouvoir, les vérités dérangeantes de la science sont supprimées. Lorsque la bonne science est supprimée, les gens meurent.

Kamran Abbasi

Related Posts

2 thoughts on “Covid-19: politicisation, “corruption,” and suppression of science

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *