“En exigeant une validation de nos reportages, les pouvoirs publics veulent s’octroyer un droit à la censure”

Lorsque les médias mainstream, hérauts du gouvernement depuis le début de la crise sanitaire, s’élèvent contre la censure du gouvernement visant à limiter la liberté de la presse, c’est signe que la situation est déjà allée trop loin.

France Info – TRIBUNE. “En exigeant une validation de nos reportages, les pouvoirs publics veulent s’octroyer un droit à la censure”
Temps de lecture: 2 minutes.


avant d’autoriser à filmer des policiers dans l’exercice de leur fonction, le service de communication de la police nationale exige désormais un droit de validation du reportage avant diffusion.

Tribune sur FranceInfo

“Les enregistrements ne doivent pas porter atteinte à l’image de marque de la police nationale, ni comporter de scènes pouvant être considérées comme ‘choquantes’ (…) Aucun extrait ne pourra être diffusé sans l’accord express du représentant de la police nationale.”

Tribune sur FranceInfo

De nouveaux alinéas fleurissent sous des formes diverses qui deviennent une claire entrave à nos prérogatives éditoriales et au droit du public à l’information.

Tribune sur FranceInfo

Mais en exigeant une validation de nos reportages et documentaires, les pouvoirs publics veulent s’octroyer un droit à la censure. Aucun journaliste ayant pour vocation d’informer librement le public ne peut l’accepter. Il est impensable que la cohérence globale d’un reportage sur le plan juridique, éthique et déontologique soit supervisée par des ministères.

Tribune sur FranceInfo

Related Posts

Laisser un commentaire