Vers le faire part de décès des tests PCR

La cour d’appel de Lisbonne a finalement accordé le coup de grâce longuement attendu aux tests PCR.
Cette tribune sur FranceSoir, datée du 26 novembre 2020, résume la situation.

FranceSoir – Vers le faire part de décès des tests PCR
Temps de lecture: 8-10 minutes.


Une cour d’appel au Portugal a jugé que le processus PCR n’est pas un test fiable pour le SARS-Cov-2, et par conséquent toute quarantaine forcée basée sur les résultats de ces tests est illégale.

Nicole Delépine pour FranceSoir

a révélé que lors de tests PCR de 35 cycles ou plus la précision tombait à 3%, ce qui signifie que jusqu’à 97% des résultats positifs pouvaient être des faux positifs

Nicole Delépine pour FranceSoir

Le 27 novembre, Nicole Delépine publiait à nouveau sur FranceSoir une tribune plus conséquente pour expliquer en détail la décision de la cour d’appel de Lisbonne

FranceSoir – Les implications capitales de la jurisprudence portugaise concernant les tests PCR
Temps de lecture: 21-25 minutes.


Le test PCR retenu n’est en aucun cas un élément de certitude pour poser le diagnostic à coronavirus 19 et ne doit pas être utilisé à ces fins

Nicole Delépine pour FranceSoir

Rappelons s’il en est besoin que les mesures liberticides qui entrainent fermetures et faillites des restaurants, des bars, des petits commerçants des discothèques, des artisans sans salariés et sans aide etc., reposent sur la publication emphatique de ces résultats de tests fallacieux par le ministre, le directeur général de la santé, le premier ministre (qui met les grands parents à la cuisine pour la bûche de Noel) et in fine le président.

Nicole Delépine pour FranceSoir

Il est très important que la cour portugaise rappelle que le diagnostic de malade du covid devrait être posé par un médecin inscrit à l’ordre des médecins et non pas un simple test pratiqué et interprété par des non-médecins. Le médecin se doit d’examiner son patient, prescrire des examens complémentaires éventuels, de l’interroger, avant de poser un diagnostic

Nicole Delépine pour FranceSoir

Un acte et un diagnostic médical ne peuvent qu’être posés que par un médecin inscrit à l’ordre, enlevant tout caractère légal aux décisions prises arbitrairement par des médecins « virtuels » de nos ARS imposant isolement, arrêt de travail, information sur cas contacts et persécution de ceux-ci pour qu’ils passent ce fameux test.

Nicole Delépine pour FranceSoir

Dans cette dernière tribune, le Dr Nicole Delépine cite un article de Paris Match, qui est intéressant à lire.

Paris Match – Covid-19 : les tests PCR contestés
Temps de lecture: 6-7 minutes.


Ce que la PCR détecte réellement n’est que la présence de séquences partielles de l’ARN du virus intact. Elles peuvent être un morceau de virus mort ou d’un virus non viable. Leurs porteurs n’ont alors aucun symptôme, ne sont pas contaminants, mais néanmoins dits positifs.

Dr Phillippe Gorny

Inutiles car ils ne distinguent pas les fragments d’un virus vivant, cultivable en laboratoire, des fragments venant d’un Sars-CoV-2 mort ni même d’un coronavirus à rhume banal, qui peut parfois aussi positiver la réaction.

Dr Phillippe Gorny

Certains experts s’en inquiètent : la PCR serait-elle intentionnellement utilisée pour multiplier le nombre de cas ? Et si oui, dans quel but ?

Dr Phillippe Gorny

Related Posts

Laisser un commentaire