Comment la Biélorussie démontre le mensonge du confinement

Une intéressante analyse de l’approche de la Biélorussie qui n’a pas confiné et a refusé de jouer le jeu de la pandémie mondiale.

Pour les articles qui ne sont pas en français, vous pouvez utiliser DeepL pour traduire le texte en français.

OffGuardian – How Belarus Exposes the Lockdown Lie
Temps de lecture: 10-12 minutes.


Overall, the Belarussian approach has been the least authoritarian in Europe. Belarussian football went ahead as normal and fans were allowed to continue attending games. Theatres, cafes and other social events continued and there was no shutdown of the economy. Victory Day Parades also went ahead on the 9th May despite being cancelled in countries such as Russia.

Dans l’ensemble, l’approche biélorusse a été la moins autoritaire en Europe. Le football biélorusse s’est déroulé normalement et les supporters ont pu continuer à assister aux matchs. Les théâtres, les cafés et autres événements sociaux ont continué et l’économie n’a pas été paralysée. Les défilés du jour de la Victoire ont également eu lieu le 9 mai, bien qu’ils aient été annulés dans des pays comme la Russie.

Rachel Allen pour OffGuardian

Western media treated Lukashenka’s approach as a laughable curiosity (in cases where they did not ignore it entirely).

Les médias occidentaux ont traité l’approche de Loukachenko comme une curiosité risible (dans les cas où ils ne l’ont pas entièrement ignorée).

Rachel Allen pour OffGuardian

According to the official narrative, Belarus should have been a zone of death, destruction and disaster. Neil Ferguson’s modelling – one of the key pieces of propaganda used to put Britain in lockdown – predicted that left unchecked Covid 19 would kill between 54,090 and 71,616 Belarussians.

Selon le récit officiel, la Biélorussie aurait dû être une zone de mort, de destruction et de désastre. La modélisation de Neil Ferguson – l’une des pièces maîtresses de la propagande utilisée pour mettre la Grande-Bretagne en quarantaine – a prédit que si l’on ne prenait pas en compte le Covid 19, il tuerait entre 54 090 et 71 616 Biélorusses.

Rachel Allen pour OffGuardian

The population of Belarus is around 9.5million. Of this population, as of December 12, 2020, a total of 1,263 deaths are recorded as being from Covid 19. It appears the first death in Belarus attributed to this disease was Mar 31, with between 2 and 11 deaths recorded each day up until Dec.12.

La population de Biélorussie est d’environ 9,5 millions d’habitants. Sur cette population, au 12 décembre 2020, un total de 1.263 décès sont enregistrés comme étant dus à la Covid 19. Il semble que le premier décès en Biélorussie attribué à cette maladie ait été le 31 mars, avec entre 2 et 11 décès enregistrés chaque jour jusqu’au 12 décembre.

Rachel Allen pour OffGuardian

The Belarussian case is a significant problem for those individuals who argue that lockdowns were necessary to prevent mass deaths from the deadly Covid 19 pandemic. The limited measures taken in Belarus meant a lower death rate than lockdown supporting England and Wales. There are also no clear arguments as to why Belarus is so unique it could go without lockdowns while other countries had them.

Le cas Biélorusse est un problème important pour les personnes qui affirment que des mesures de confinement étaient nécessaires pour prévenir les décès massifs dus à la pandémie mortelle de Covid 19. Les mesures limitées prises en Biélorussie ont entraîné un taux de mortalité plus faible que le confinement qui a soutenu l’Angleterre et le Pays de Galles. Il n’y a pas non plus d’arguments clairs pour expliquer pourquoi la Biélorussie est si unique qu’elle pourrait se passer de confinement alors que d’autres pays en ont mis en place.

Rachel Allen pour OffGuardian

Pour effectuer une comparaison avec la France, on pourra noter que la mortalité en Biélorussie attribuée au covid est, au 22 décembre, de 14.05 pour 100 000, alors qu’en France elle est de 91.09 pour 100 000 (source).
Pas si mal pour un pays qui a pris le virus à la légère…

On peut également comparer la mortalité, pondérée par million d’habitants, entre la France et la Biélorussie sur l’ensemble de la crise:

Related Posts

One thought on “Comment la Biélorussie démontre le mensonge du confinement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *