Une entreprise anglaise veut faire des contrats “Pas de vaccin, pas de travail”

Comme attendu, la dictature sanitaire s’étend au monde du travail avec des tentatives d’imposer la vaccination pour avoir le droit de travailler.
Bientôt, affirmer que la vaccination était annoncée comme non obligatoire sera du complotisme…

Pour les articles qui ne sont pas en français, vous pouvez utiliser DeepL pour traduire le texte en français.

The Guardian – Pimlico Plumbers to introduce ‘no jab, no job’ work contracts
Temps de lecture: 3-4 minutes.


Charlie Mullins, Pimlico’s founder and former chief executive, now chairman, said the company’s lawyers were drafting new employment contracts for its 400-strong workforce to include the vaccine requirement, although employment lawyers questioned whether it would be legally enforceable.

Charlie Mullins, fondateur et ancien directeur général de Pimlico, aujourd’hui président, a déclaré que les avocats de la société étaient en train de rédiger de nouveaux contrats de travail pour ses 400 employés afin d’inclure l’exigence du vaccin, bien que les avocats du travail se soient demandé si elle serait légalement applicable.

Jasper Jolly pour The Guardian

However, employment lawyers said attempts by companies to force employees to be vaccinated could lead to claims of discrimination or constructive dismissal, potentially opening employers up to expensive compensation claims. Not even the UK government has the power to force citizens to be vaccinated.

Cependant, les avocats spécialisés dans le domaine de l’emploi ont déclaré que les tentatives des entreprises de forcer les employés à se faire vacciner pouvaient donner lieu à des plaintes pour discrimination ou pour licenciement déguisé, ce qui pourrait ouvrir aux employeurs la voie à des demandes d’indemnisation coûteuses. Même le gouvernement britannique n’a pas le pouvoir de forcer les citoyens à se faire vacciner.

Jasper Jolly pour The Guardian

“If one of my staff members says: ‘No, I’m against it’, then I’m going to have to say: ‘I’m sorry you are a threat to my business’,” its chief executive, Peter Strong, told Australia’s 7News.

Si un membre de mon personnel dit : “Non, je suis contre”, alors je vais devoir dire : “Je suis désolé vous êtes une menace pour mon entreprise”, a déclaré son directeur général, Peter Strong, à la chaine australienne 7News.

Jasper Jolly pour The Guardian

Related Posts

2 thoughts on “Une entreprise anglaise veut faire des contrats “Pas de vaccin, pas de travail”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *