Vaccination en Israël : des chiffres de mortalité qui interpellent ?

L’assassinat collectif par la vaccination continue en Israël avec l’assentiment du gouvernement qui dissimule la réalité des chiffres.
Ces crimes contre l’humanité devront être jugés !

FranceSoir – Vaccination en Israël : des chiffres de mortalité qui interpellent ? | VIDEO
Temps de lecture: 14-18 minutes.
1 heure, 14 minutes.


Cela montre de manière surprenante que les cas les plus graves hospitalisés le 10 février ou à une date proche ont en fait été vaccinés avec la première dose ou jusqu’à deux semaines après la deuxième dose.

Haim Yativ

Cette valeur de 0,2% de décès a été mystérieusement modifiée par la suite par le Ministère de la Santé et est passée à 0,005 sans aucune explication. Les considérations ci-dessus montrent que les données sur le taux de mortalité fournies en premier étaient correctes, les données mises à jour sur le taux de mortalité auraient pu être destinées à suggérer des taux de mortalité plus faibles chez les personnes âgées. 

Haim Yativ

En conséquence, la vaccination favorise les décès car 51,9% des décès au cours de cette période concernent les 12,5% vaccinés au cours de cette période. En outre, les cas graves et critiques au cours de cette période sont plus que les cas graves signalés, l’effet indésirable du processus de vaccination est très probablement pire que ce qui ressort des données disponibles. 

Haim Yativ

L’horreur continue. Les décès parmi les vaccinés doivent être ajoutés aux nombreux événements AVC et cardiaques rapportés juste après la vaccination qui ne sont pas inclus parmi les décès COVID-19 qui environ le double des décès parmi les vaccinés, dont le nombre reste inconnu

Haim Yativ

nous déclarons que les vaccinations ont causé plus de décès que le coronavirus n’en aurait pendant la même période.

Haim Yativ

Nous concluons que les vaccins Pfizer, pour les personnes âgées, ont tué au cours de la période de vaccination de 5 semaines environ 40 fois plus de personnes que la maladie elle-même en aurait tué, et environ 260 fois plus de personnes que la maladie parmi les plus jeunes. Nous insistons sur le fait que cela vise à produire un passeport vert valable au plus 6 mois et à promouvoir les ventes de Pfizer. 

Haim Yativ

Ces nombres estimés de décès dus au vaccin sont probablement beaucoup plus faibles que les nombres réels, car ils ne représentent que ceux définis comme décès par COVID-19 pendant cette courte période et n’incluent pas les AVC et les événements cardiaques (et autres) résultant des réactions inflammatoires

Haim Yativ

Et face à cette hécatombe, les médias continuent de dissimuler le scandale et vantent les mérites de la perte de liberté vendue comme un progrès.

Le Point – Israël, ses 4 millions de vaccinés et son badge pour aller au restaurant
Temps de lecture: 4-5 minutes.

L’étau se referme sur l’humanité, nous sommes tous concernés !

Related Posts

Laisser un commentaire