« PASS SANITAIRE » : la spirale infernale du pouvoir

Une analyse acerbe, mais pertinente de la spirale totalitaire qui frappe le monde.

OPINION

Cet article exprime l’opinion personnelle de son auteur.

Agora Vox – « PASS SANITAIRE » : la spirale infernale du pouvoir
Temps de lecture: 14-18 minutes.


Le résultat de ces basses manœuvres du pouvoir est de décrire une situation proche de l’apocalypse mais loin de la réalité, de faire oublier que l’on vit habituellement entouré de virus, de terrifier la population face à un risque qui serait effroyable et de désigner le vaccin comme la seule solution pour retrouver une vie « normale ». Pourtant, il suffit de lire les données du réseau Sentinelles ou celles des bases de données européennes des rapports d’effets indésirables susceptibles d’être liés à l’utilisation de médicaments (EudraVigilance) pour voir le fossé qui existe entre le réel observé et la représentation du réel par le pouvoir et les médias.

Régis DESMARAIS

Plus on fait de tests PCR, plus on trouve des cas positifs, dont de faux positifs. Cette abondance de cas positifs est bien utile pour justifier des mesures liberticides qui n’auraient pas pu être justifiées avec un taux d’incidence calculé correctement. Indicateur erroné, malmené et fabriqué pour les besoins de la cause mais la plupart des gens n’y trouvent rien à redire.

Régis DESMARAIS

Imperturbablement le pouvoir avance dans la mise en œuvre d’une stratégie mortifère et totalitaire. Les études sur lesquelles il s’était fondé pour asseoir une partie de sa politique se révèlent des faux ou des travaux indignes de scientifiques, peu importe, le pouvoir fait comme s’il ne savait pas. Des études montrent que les mesures sociales adoptées, au mieux n’ont pas d’effet, au pire sont dangereuses, le pouvoir les ignore et fait comme s’il ne savait pas.

Régis DESMARAIS

L’ignorance du pouvoir est variable et ne sert que ses intérêts… ou ceux qui tire profit de cette gestion de crise. Il est remarquable de voir que le pouvoir, si prompt à interdire des molécules anciennes, se précipite sur des médicaments sous brevet et achète des traitements sans même savoir s’ils sont efficaces. Comment ne pas voir l’emprise des intérêts privés sur l’intérêt général ?

Régis DESMARAIS

La stratégie du pouvoir est claire et implacable : il faut fatiguer et user les Français jusqu’à ce qu’ils acceptent le passeport vaccinal et donc le vaccin.

Régis DESMARAIS

La fracture se fera entre les soumis et ceux qui osent contester et réclamer le respect des droits fondamentaux. La méthode est classique et rôdée : on culpabilise et on dénonce ceux qui refusent ce vaccin, on les fait passer pour des égoïstes qui méprisent l’intérêt général, on les désigne comme ceux à cause de qui rien ne peut redevenir comme avant.

Régis DESMARAIS

Le scénario du proche futur est inquiétant : on vaccine une partie de la population avec des vaccins qui n’empêchent pas d’être contaminés ou contaminants. On facilite ainsi la propagation de la maladie. Les morts induits par cette vaccination seront immédiatement déclarés morts du Covid (et non des suites du vaccin) et morts par la faute de ceux qui ne se sont pas fait vacciner. On augmente la vaccination, les mortalités augmentent, la désignation de faux responsables (les non vaccinés) s’accélère et au final, on impose la vaccination obligatoire pour mettre fin au chaos que l’on a créé ou alors on impose un droit d’accès à certains lieux, en fait la plupart des lieux, où seuls les vaccinés pourront se rendre. Cette mesure est déjà dans les tuyaux du pouvoir. La discrimination vaccinale se prépare pour le plus grand bonheur de sombres « Machiavels ».

Régis DESMARAIS

Jamais notre démocratie n’a été autant en danger et jamais les droits fondamentaux n’ont été aussi ouvertement violés. Le monde bâti par les vainqueurs du nazisme se désagrège lentement mais sûrement. Assister à la revanche du totalitarisme, 75 ans près sa chute en Europe, est une terrible épreuve.

Régis DESMARAIS

Related Posts

One thought on “« PASS SANITAIRE » : la spirale infernale du pouvoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *