Israël enquête sur les effets secondaires du vaccin Pfizer. Un rapport alarmant.

Introduction

Le blog de Liliane Held-Khawam – Israël enquête sur les effets secondaires du vaccin Pfizer. Un rapport alarmant.
Temps de lecture: 7-9 minutes.


Le Comité populaire israélien (IPC), un organisme civil composé d’éminents experts israéliens de la santé, a publié son rapport d’avril sur les effets secondaires du vaccin Pfizer.* Les conclusions sont catastrophiques à tous les niveaux.

Les conclusions sont catastrophiques à tous les niveaux possibles. Leur verdict est qu’ »il n’y a jamais eu de vaccin qui ait nui à autant de personnes ».

Liliane Held-Khawam

« Selon les données du Bureau central des statistiques, en janvier-février 2021, au plus fort de la campagne israélienne de vaccination de masse, on a constaté une augmentation de 22% de la mortalité globale en Israël par rapport à l’année précédente. En fait, janvier-février 2021 ont été les mois les plus meurtriers de la dernière décennie, avec les taux de mortalité globale les plus élevés par rapport aux mois correspondants des dix dernières années. »

Liliane Held-Khawam

L’IPC constate que « dans le groupe d’âge des 20-29 ans, l’augmentation de la mortalité globale a été la plus spectaculaire. Dans ce groupe d’âge, on constate une augmentation de 32% de la mortalité globale par rapport à l’année précédente ».

Liliane Held-Khawam

Mais la mort n’est pas le seul risque lié à la vaccination. L’IPC révèle que « à la date de publication du rapport, 2066 rapports d’effets secondaires se sont accumulés et sont parvenus au Comité d’enquête civ; il et les données continuent d’arriver. Ces rapports indiquent des dommages à presque tous les systèmes du corps humain…

Liliane Held-Khawam

« À la lumière de l’étendue et de la gravité des effets secondaires, nous souhaitons exprimer la position du comité selon laquelle la vaccination des enfants peut également entraîner chez eux des effets secondaires, tels qu’observés chez les adultes, y compris la mort d’enfants en parfaite santé. Comme le coronavirus ne présente aucun danger pour les enfants, le comité estime que l’intention du gouvernement israélien de vacciner les enfants met en danger leur vie, leur santé et leur développement futur. »

Liliane Held-Khawam

Cet article est repris de diverses traductions de l’article original de Gilad Atzmon, publié sur son propre site.

Gilad Atzmon – The Israeli People Committee’s April Report on the lethal impact of vaccinations
Temps de lecture: 5-6 minutes.

Le rapport de l’IPC est disponible en hébreu seulement…

Rapport d’exposition du Comité d’enquête civile sur les effets secondaires du vaccin Corona, avril 2021: Il n’y a jamais eu de vaccin qui ait affecté autant de personnes

Related Posts

One thought on “Israël enquête sur les effets secondaires du vaccin Pfizer. Un rapport alarmant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *