Norvège : Le risque de mourir d’AstraZeneca est plus élevé que celui de COVID-19

AstraZeneca est donc le premier vaccin à être reconnu plus dangereux que la maladie qu’il est censé prévenir. Combien de temps avant que les regards se portent sur les autres vaccins, encore plus nocifs ?

Pour les articles qui ne sont pas en français, vous pouvez utiliser DeepL pour traduire le texte en français.

Sputnik News – Norway: Risk of Dying From AstraZeneca Higher Than of COVID-19
Temps de lecture: 4-5 minutes.


While waiting for the final decision on the controversial vaccine, Norway has decided to distribute its stock of AstraZeneca to fellow Nordic countries that actually want to use them despite the associated risks.

En attendant la décision finale sur le vaccin controversé, la Norvège a décidé de distribuer son stock d’AstraZeneca aux autres pays nordiques qui souhaitent effectivement l’utiliser malgré les risques associés.

Igor Kuznetsov pour Sputnik News

The FHI stressed that continuing to inoculate will by contrast expose younger women to an “unreasonably high risk”, given the current relatively levels of infection in Norway.

La FHI a souligné que la poursuite de la vaccination exposerait en revanche les jeunes femmes à un “risque déraisonnable”, compte tenu des niveaux actuels d’infection en Norvège.

Igor Kuznetsov pour Sputnik News

Furthermore, the institute is against offering the vaccine on a voluntary basis, which has been proposed both in Norway and fellow Scandinavian nations.

“We believe that such an alternative may appear unethical and with a high risk that those who make such a choice have not fully understood the risk to which they are exposed,” the institute said.

En outre, l’institut est opposé à l’offre du vaccin sur une base volontaire, qui a été proposée en Norvège et dans d’autres pays scandinaves.

“Nous pensons qu’une telle alternative peut apparaître comme contraire à l’éthique et avec un risque élevé que ceux qui font ce choix n’aient pas pleinement compris le risque auquel ils s’exposent”, a déclaré l’institut.

Igor Kuznetsov pour Sputnik News

La source de l’information, sur le journal norvégien Verdens Gang:

Verdens Gang – Derfor ville FHI droppe AstraZeneca-vaksinen
Temps de lecture: 6-7 minutes.

Deepl et Google Translate proposent des traductions parfois conflictuelles. En cherchant bien, on peut parvenir à attester les propos de Sputnik News.

Alle i Norge vil ha større risiko for sykdom og død ved å velge AstraZeneca-vaksinen enn å vente på en annen, slår FHI fast.

Tous les Norvégiens courent un plus grand risque de maladie et de décès en choisissant le vaccin d’AstraZeneca qu’en attendant un autre, affirme FHI (ndlr: Institut de santé publique).

Yasmin Sfrintzeris et Line Fausko pour Verdens Gang

I Norge i dag vil det generelt være en større risiko for å dø ved å la seg vaksinere med AstraZeneca-vaksinen, enn risiko for å dø av covidsykdommen, ifølge FHI.

En Norvège aujourd’hui, le risque de mourir en étant vacciné avec le vaccin AstraZeneca est généralement plus élevé que le risque de mourir du coronavirus, selon FHI.

Yasmin Sfrintzeris et Line Fausko pour Verdens Gang

Related Posts

One thought on “Norvège : Le risque de mourir d’AstraZeneca est plus élevé que celui de COVID-19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *