Les centres de pharmacologies assaillis par des signalements sur les vaccins

Tandis que les médias clament sans cesse que la vaccination est sans risque, les morts post-vaccination s’accumulent et les effets secondaires, pour beaucoup graves, saturent les centres de pharmacovigilance.

Nul ne pourra dire qu’il ne savait pas !

Médias-Presse-Info – Les centres de pharmacologies assaillis par des signalements sur les vaccins
Temps de lecture: 6-8 minutes.


Tandis que les autorités politiques songent à rendre obligatoire la vaccination anti-covid, même pour les enfants, les centres de pharmacologie eux sont débordés de signalements sur ces fameux nouveaux vaccins à ARNm ou adénovirus de chimpanzé.

Francesca de Villasmundo

En avril, le quotidien Ouest-France que personne ne pourra suspecter de ne pas être dans la ligne éditoriale de la bien-pensance, publiait malgré tout un article faisant état d’une « flambée » de signalement d’effets indésirables

Francesca de Villasmundo

Dans la région de Toulouse, le journal local est obligé, le 25 mai dernier, de faire le même constat par rapport aux vaccins anti-covid : « les déclarations d’effets indésirables explosent » avant d’ajouter qu’ « en raison de l’utilisation de vaccins contre la Covid-19, le Centre régional de pharmacovigilance de Toulouse, qui recueille tous les signalements d’effets indésirables des médicaments, enregistre, depuis janvier, cinq fois plus de déclarations qu’en temps normal. »

Francesca de Villasmundo

Une hausse considérable des signalements d’effets secondaires dont de nombreux graves, qui ne semble pourtant pas ramener à la raison les médecins de plateau, le conseil scientifique et le gouvernement qui continuent à militer pour la vaccination pour tous. A travers une propagande vaccinale outrancière mêlant mesures coercitives, culpabilisation des sceptiques ou réfractaires, diabolisation des voix discordantes, entretien de la peur et de la relégation sociale…

Francesca de Villasmundo

Related Posts

One thought on “Les centres de pharmacologies assaillis par des signalements sur les vaccins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *