Covid-19 : entretien avec Vera Sharav, rescapée de l’holocauste

Une interview, choquante, de Vera Sharav, rescapée de l’holocauste. Qui n’hésite pas à comparer la crise du covid-19 au régime nazi.

Lorsque qu’une personne, juive, qui a vécue les horreurs du nazisme, explique que la vaccination covid est une forme de Solution Finale. Ça ne peut laisser indemne…

C’est une interview que chacun devrait voir pour comprendre la gravité de la crise actuelle.

Chroniques du Yéti – Covid-19 : entretien avec Vera Sharav, rescapée de l’holocauste
46 minutes.

L’original en anglais est disponible sur le site de Children’s Health Defense, la différence de durée est principalement liée à des passages en allemand, retirés de la vidéo traduite.

Children’s Health Defense – Vera Sharav and Reiner Fuellmich
1 heure, 12 minutes.


La pandémie de covid-19 a révélé l’eugénisme des politiques de santé publique, conduites dans l’Europe de l’ouest et les États-Unis. C’est un effrayant recommencement du T4.

Vera Sharav

Plus d’information à propos de l’Aktion T4.

Les masques obligatoires sont insidieux, ils sont d’insidieuses armes psychologiques, ils rabaissent notre dignité en tant qu’êtres humains, ils n’aident pas à soigner telle ou telle épidémie, ils sont l’équivalent symbolique de l’étoile jaune.

Vera Sharav

Bill Gates a déclaré en 2020 que la solution finale à la pandémie sera un vaccin…
Vous pouvez interpréter ça autrement bien sûr, mais c’est ça référence et c’est assez vieux…
Mais en d’autres termes, c’est une sorte de Solution Finale.

Vera Sharav

Ce sont ces propres mots !
Cela peut être écouté en version originale à partir de 29:45 sur la vidéo en anglais.

Ce qu’ils font avec ce virus est d’instituer une oppression absolument sans précédent. Une répression qui nous emprisonne dans nos maisons. Ils vont vous traquez, vous surveillez. Vous savez les passeports verts c’est pour maintenant, ils sont mis en place pour avoir une société d’apartheid, a deux classes, une classe de privilégiés, l’autre insultée et discriminée.
Cela vous rappelle quelque chose ? Les camps de détentions, les ghettos suivront-ils ? Et comment les gens étaient tués ? Les nazis utilisaient bien des tatouages pour identifier les juifs et les traquer pour qu’ils ne s’échappent pas.
Et bien maintenant nous avons même une surveillance de suivi invasive par la technologie. Elle a été développée grâce à Bill Gates, il les a financés, notamment les tatouages à puces.

Vera Sharav

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *