Le NHS indique qu’il faut identifier les patients réellement malades du Covid-19 séparément de ceux dont le test est positif.

Le National Health Service anglais (NHS), demande officiellement de dissocier les hospitalisations en raison du covid et avec le covid.
Les propos complotistes consistant à dire que les “cas covid” ne sont pas forcément malades deviennent donc à présent une réalité officielle…

Pour les articles qui ne sont pas en français, vous pouvez utiliser DeepL pour traduire le texte en français.

The Independant – NHS told to identify patients actually sick from Covid-19 separately to those testing positive
Temps de lecture: 5-6 minutes.


Hospitals have been told to change the way they collect data on patients infected with coronavirus to differentiate between those actually sick with symptoms and those who test positive while seeking treatment for something else.

Les hôpitaux ont été invités à modifier la manière dont ils recueillent les données sur les patients infectés par le coronavirus, afin de faire la distinction entre les personnes réellement malades et celles dont le test est positif alors qu’elles cherchent à se faire soigner pour autre chose.

Shaun Lintern pour The Independent

The move would reduce the overall number of patients in hospital for coronavirus as until now data from hospitals has included all patients who tested positive for Covid-19, regardless of whether they had symptoms or not.

Cette mesure permettrait de réduire le nombre total de patients hospitalisés pour cause de coronavirus, car jusqu’à présent, les données des hôpitaux incluaient tous les patients testés positifs au Covid-19, qu’ils présentent ou non des symptômes.

Shaun Lintern pour The Independent

NHS England has instructed hospitals to make the change to the daily flow of data sent by NHS trusts and told The Independent that the move was being done to help analyse the effect of the vaccine programme and whether it was successfully reducing Covid-19 sickness.

NHS England a demandé aux hôpitaux d’apporter ce changement au flux quotidien de données envoyé par les trusts NHS et a déclaré à The Independent que ce changement était fait pour aider à analyser l’effet du programme de vaccination et pour savoir s’il réussissait à réduire les maladies de Covid-19.

Shaun Lintern pour The Independent

One NHS source said the new data would be “more realistic” as not all patients were sick with the virus, adding: “But it will make figures look better as there have always been some, for example stroke [patients], who also had Covid as an incidental finding”.

Une source du NHS a déclaré que les nouvelles données seraient “plus réalistes” car tous les patients n’étaient pas atteints par le virus, ajoutant : “Mais les chiffres paraîtront meilleurs, car il y a toujours eu des patients, par exemple des patients victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC), pour lesquels le Covid a été découvert par hasard.

Shaun Lintern pour The Independent

Impossible de ne pas s’arrêter sur cette annonce qui dévoile que de nombreux “complotistes” disaient vrai depuis un an en affirmant que les chiffres des hospitalisations étaient surévalués.

On notera également que la mesure vise à “évaluer” l’effet de la vaccination.
Considéré autrement, cette mesure va mécaniquement baisser le nombre de “cas covid” en hôpital, et donc démontrer, tout aussi mécaniquement que la vaccination est un succès. En réalité, la vaccination n’est en rien lié à cette baisse de cas, puisque c’est seulement la méthode de calcul qui change !

Cela rappelle les changements de méthode de calcul du CDC, pour les mêmes raisons.


Le site Off-Guardian offre une analyse très intéressante du sujet.
The NHS just changed how they count Covid “cases”…here’s why.

Related Posts

One thought on “Le NHS indique qu’il faut identifier les patients réellement malades du Covid-19 séparément de ceux dont le test est positif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *