Le ministère de l’intérieur allemand a donc fabriqué un rapport pour dramatiser la crise et s’arroger le droit de mettre en place des restrictions de liberté.Comment expliquer qu’un fait aussi grave, qui n’est sans aucun doute pas isolé, ne soit pas déjà un scandale politique planétaire !?

Lire l'article