Le 18 juin 2020, Harvard a publié un article pour interroger l’usage des tests PCR dans la gestion de la pandémie et critique une réponse binaire qui ne permet pas de distinguer les personnes malades des porteurs sains non contagieux.L’article d’origine, difficile à lire en raison de sa technicité, critique particulièrement l’interprétation des résultats des tests plus que les tests eux-mêmes.

Lire l'article